Le 4 novembre 2018, Arthur Hubert, skipper Espoir pour un Rhum du Class40 Audi Saint-Malo, a quitté Saint-Malo direction Pointe-à-Pitre.

Notre marin malouin a pris le départ de la Route du Rhum Destination Guadeloupe. Il s’agit pour lui d’une première transatlantique en solitaire, après avoir déjà traversé 5 fois cet océan.

Un bateau qu’il connaît bien

Ingénieur diplômé des Arts et M2tiers, Arthur Hubert a participé à la construction de son Class40, en tant que chef de production du chantier. Il a donc pris le départ sur un bateau qu’il connait bien.

Voici des nouvelles de notre skipper après une première nuit en mer :

 Un super départ en 3 ou 4ème position, c’était vraiment cool, j’aimerais bien revoir les images d’ailleurs ! Envoi du grand spi vers Bréhat, le zodiac qui me suivait toujours. C’etait cool. Puis la nuit est tombée, avec des petites galères. Un petit truc pas bien serré au niveau de la tringlerie de safran, pas assez serré, mais du coup ca, c’est bon j’ai pu géré. Mais ensuite, le fusible général du bateau a sauté. Mon pilote s’est donc déconnecté, alors que j’étais sous grand spi. J’ai amarré ma barre avec des bouts, pour pouvoir aller à l’avant, je l’ai affalé comme j’ai pu, de nuit. il est passé dans l’eau. J’ai réussi avec un effort relativement important à le ramener à bord du bateau, mais je regarderai plus tard son état. Une fois tout ca rangé, j’ai mis un Code 0 pour calmer l’affaire. J’ai perdu pas mal de temps. Et là je descends la bretagne sous A3. Ca marche pas mal. J’essaye de ne pas me faire distancer trop par le groupe de tête. Déjà, c’est pas mal là. Voila. Pour l’instant tout se passe globalement bien. Après souvent quand je dis ça, généralement, il y a un truc pas cool qui suit. J’espère que ca va le faire cette fois. En tout cas, il fait nuit noire, on ne voit rien. Y’a des petits pêcheurs mais pas grands choses. J’ai réussi à faire deux petites siestes. Je vais bien. A très vite “